Faithlife Sermons

Jésus vient parmi nous

Sermon  •  Submitted   •  Presented   •  52:40
0 ratings
· 36 views
Files
Notes
Transcript

Jésus s’est introduit dans notre histoire… Luc 1 : 26-55

…pour faire quoi?
Maintenant que Noël approche, on peut dire qu’on est entrés dans l’esprit de Noël.
Mais on sait bien que notre société a perdu le vrai esprit de Noël.
En tant qu’enfants de Dieu comment pouvons-nous racheter l’esprit de Noël? Et c’est quoi le vrai esprit de Noël?
L’esprit de Noël, je pense que c’est de se rappeler et de se raconter à quel point Dieu a fait une grande chose lorsque Jésus s’est introduit dans notre histoire...
C’est aussi de savoir profiter du trésor de la Bible qui nous raconte pourquoi et comment Jésus s’est introduit dans notre histoire pour devenir le Roi Sauveur du monde.
Je vous invite donc maintenant à vous laisser impressionner par Dieu en lisant l’Évangile de Luc au chapitre 1, à partir du verset 26 jusqu’au verset 55.
Tantôt nous avons chanté “Marie savais-tu que ton bébé garçon sauverait nos fils et nos filles... et qu’il régnera un jour sur les nations”.
De quelle façon Jésus s’est-il introduit dans la vie de Marie et dans notre histoire?
Luc 1.26 (PDV)
Élisabeth est enceinte depuis six mois. Voici que Dieu envoie l’ange Gabriel dans une ville de Galilée appelée Nazareth.
Voyez-vous, ce n’est pas n’importe qui qui intervient ce jour-là à Nazareth.
C’est Dieu qui envoie un ange!
Luc 1.27 (PDV)
Il l’envoie chez une jeune fille, promise en mariage à un homme appelé Joseph. Joseph a pour ancêtre le roi David, et le nom de la jeune fille est Marie.
Il va donc s’adresser à la fiancée d’un prince du royaume d'Israël.
Luc 1.28 (PDV)
L’ange entre chez elle et lui dit : « Réjouis-toi ! Le Seigneur Dieu t’a montré son amour d’une manière particulière. Il est avec toi. »
L’esprit de Noël, c’est de se réjouir parce que Dieu nous laisse pas seuls.
L’ange a dit de quoi de surprenant à Marie : Le Seigneur Dieu te fait une grâce toute spéciale, celle d’être lui-même avec toi.
2000 ans plus tard, nous pouvons nous-aussi nous réjouir que Le Seigneur Dieu lui-même nous fait la grâce d’être avec nous et en nous.
Et si Dieu est en nous, comme Marie, on peut s’attendre à ce qu’il fasse des choses impossibles dans nos vies.
Revenons à Marie.
Luc 1.29 (PDV)
En entendant cela, Marie est très émue, elle se demande : « Que veut dire cette façon de saluer ? »
Oui, qu’est-ce que ça veut dire pour Marie que le Seigneur Dieu est avec elle?
Luc 1.30–31 (PDV)
L’ange lui dit : « N’aie pas peur, Marie ! Oui, Dieu t’a montré son amour d’une manière particulière. Tu vas attendre un enfant, tu mettras au monde un fils, et tu l’appelleras Jésus.
D’accord mais qu’y a-t-il de si particulier avec ça?
Luc 1.32–33 (PDV)
Personne ne sera aussi important que lui. On l’appellera Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le royaume de David, son ancêtre. Il sera le roi du peuple d’Israël pour toujours, et son pouvoir ne finira jamais. »
Donc elle va attendre un enfant, un fils Jésus, et on va dire qu’il est le Fils du Très-Haut, le roi éternel.
Luc 1.34 (PDV)
Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il arriver ? En effet, je ne vis pas avec un homme. »
C’est impossible que Marie ait un enfant.
Luc 1.35 (PDV)
L’ange lui répond : « L’Esprit Saint viendra sur toi et la puissance du Très-Haut te couvrira comme l’ombre. C’est pourquoi l’enfant qui va naître sera saint, et on l’appellera Fils de Dieu.
Luc 1.36–37 (PDV)
Écoute ! Élisabeth, qui est de ta famille, elle aussi est enceinte et elle aura un fils. Pourtant elle est vieille. On disait qu’elle ne pouvait pas avoir d’enfant, et maintenant, elle est enceinte depuis six mois ! Non, rien n’est impossible pour Dieu ! »
Ok, donc le fils de Marie sera le Fils du Très-Haut.
Tout est possible à Dieu.
Luc 1.38 (PDV)
Marie répond : « Je suis la servante du Seigneur. Que Dieu fasse pour moi ce que tu as dit ! » Alors l’ange la quitte.
Voici une réponse très honorable et très agréable à Dieu.
Jésus va naître, il va être le Fils du Très-Haut et l'hériter du trône de David, comme l’Ancien Testament l’annonce.
L’esprit de Noël, c’est de faire confiance au Seigneur en se mettant à son service, comme Marie.
Luc 1.39–40 (PDV)
Peu de temps après, Marie s’en va. Elle marche vite vers les montagnes, dans une ville de Judée. Elle entre dans la maison de Zakarie et salue Élisabeth.
Luc 1.41 (PDV)
Quand Élisabeth entend la salutation de Marie, l’enfant remue dans son ventre. Alors Élisabeth est remplie de l’Esprit Saint.
Et qu’est-ce que ça fait?
Luc 1.42 (PDV)
Elle dit d’une voix forte : « Dieu te bénit plus que toutes les autres femmes, et il bénit aussi l’enfant que tu portes en toi !
Luc 1.43–44 (PDV)
La mère de mon Seigneur vient chez moi ! Quel honneur pour moi ! Oui, quand mes oreilles ont entendu ta salutation, l’enfant a remué de joie dans mon ventre.
Luc 1.45 (PDV)
Tu es heureuse ! En effet, tu as fait confiance au Seigneur, et ce qu’il t’a dit arrivera. »
Qu’est-ce qu’il va arriver déjà?
Jésus va naître, il va être le Fils du Très-Haut et l'hériter du trône de David, comme l’Ancien Testament l’annonce.
Donc...

Jésus s’est introduit dans notre histoire… …pour bénir le monde en nous sauvant.

Et ça, c’est l’esprit de Noël et il semble que Marie l’a compris, parce que...
Luc 1.46–49 (PDV)
Marie dit alors : « Oui, vraiment, le Seigneur est grand ! Je le chante ! Mon cœur est dans la joie à cause de Dieu qui me sauve. Il a fait attention à moi, sa servante sans importance. Oui, à partir de maintenant, les gens de tous les temps diront mon bonheur. Le Dieu tout-puissant a fait pour moi des choses magnifiques. Son nom est saint.
Il y a quelques semaines, Serge nous disait que l’incarnation de Jésus est le plus grand miracle que la terre a connu. Marie a été la première à l’expérimenter et à en témoigner!
Comme Marie, nous avons besoin d’être sauvés et pour être sauvés, on a besoin de Jésus.
Mais à quoi pense-t-elle quand elle dit que le nom de Dieu est saint?
Luc 1.50–51 (PDV)
Il sera plein de bonté pour toujours envers ceux qui le respectent avec confiance. Il agit avec beaucoup de puissance, il chasse ceux qui ont le cœur orgueilleux.
Dieu est saint
dans sa façon d’être bon pour toujours envers ceux qui le craignent et placent en lui leur confiance.
dans sa façon de chasser ceux qui ne craignent pas Dieu et qui pensent qu’ils n’ont pas besoin de placer en lui leur confiance.
Donc l’esprit de Noël,
c’est de s’encourager à craindre Dieu et à placer en lui notre confiance.
C’est aussi de reconnaître que Jésus est venu pour régner d’une façon que le monde n’a jamais connue depuis que le péché est entré dans le monde.
En effet
Luc 1.52–53 (PDV)
Il renverse les rois de leurs sièges, et il relève les petits. Il donne beaucoup de richesses à ceux qui ont faim, et les riches, il les renvoie les mains vides.
L’esprit de Noël,
c’est de reconnaître que notre monde déréglé a besoin que le Dieu saint établisse le règne de Jésus pour renverser les injustices et redonner à l’humanité une dignité parfaite.
C’est aussi de se rappeler que Dieu est digne de parole.
Luc 1.54–55 (PDV)
Il vient au secours du peuple d’Israël, son serviteur. Il n’oublie pas de montrer sa bonté. Voilà ce qu’il a promis à nos ancêtres, à Abraham et à sa famille pour toujours. »
L’esprit de Noël, c’est de se rappeler que...

Jésus s’est introduit dans notre histoire… …pour bénir le monde en nous sauvant.

C’est ça qu’on prend le temps de se raconter chaque année quand Noël approche.
C’est Jésus qui est l’espoir dans lequel tous ceux qui voient trop de souffrance dans le monde peuvent placer leur confiance.
Jésus est le roi du monde, et il est en train de changer notre histoire pour toujours.
C’est possible de le suivre et de prendre part à la bénédiction qu’il a pour le monde.
Related Media
Related Sermons