Faithlife Sermons

CTEL plutôt que dans ta popularité

Camp Hébron 2018  •  Sermon  •  Submitted
0 ratings
· 1 view
Notes
Transcript
Handout
La plupart des gens aiment être populaires! Vous aussi probablement.
Sur Facebook, la personne la plus populaire est Cristiano Ronaldo, le joueur de soccer - 122.1 millions de gens qui le suivent.
L’autre jour, un de mes amis Facebook a écrit un message: “Vu que Facebook limite notre nombre d’amis à 5,000, je vais devoir supprimer quelques uns d’entre vous. Si vous voulez rester mon ami, veuillez liker ce post.” 5,000 amis. Je ne me sentais pas très spécial.
Mais ces applications sociales, ça peut être un ennemi pour l’âme. Ça peut te causer à pécher, ça peut être un piège.
Ça peut aussi être bon et utile, mais tu dois placer ta confiance en Dieu pour ta vie, pas dans ta popularité, et ça inclut ta vie en ligne.
Quatre principes pour notre vie en ligne, sur les réseaux sociaux…(on aurait pu en avoir beaucoup plus, mais pour ce soir on va se contenter de 4:

I. Tu devras rendre compte pour ce que tu es, pas pour ce que tu parais être. (Philippiens 1.10)

Le jour de Christ approche. J’espère que vous le savez. Le jour vient où le Seigneur Jésus va nous prendre auprès de lui, et à ce moment là, nous allons être face à face avec Jésus et nous devrons lui rendre compte pour notre vie.
Remarquez ici que nous devons être irréprochables et purs (v. 10). C’est à dire qu’au moment de se présenter devant le Seigneur Jésus, ça va faire une différence si tu as été pur ou non, irréprochable ou non.
Tout le monde ici va se tenir debout devant le Seigneur à un de deux moments:
Devant Christ au jugement des croyants (le béma).
Devant Christ au jugement du grand trône blanc (les non-sauvés en route pour l’enfer).
La question n’est pas si tu vas rendre compte devant Dieu, mais plutôt à laquelle des deux occasions tu vas rendre compte à Dieu.
Et quand je vais rendre compte au Seigneur, il ne va pas m’évaluer sur ce que j’ai mis sur Instagram ou sur mon profil Facebook. Il va m’évaluer sur ce que je suis vraiment!
Il y avait un gars dans la Bible qui avait un super bel Instagram. En fait, je pense que plein de filles le suivaient sur ça. Je pense. Chaque fois qu’il mettait quelque chose sur Facebook, il accumulait des likes à la tonne. Vous dites, “ah ouin?”. Ouin.
Son nom c’est Eliab.
1 Samuel 16.6 NEG
Lorsqu’ils entrèrent, il se dit, en voyant Eliab: Certainement, l’oint de l’Eternel est ici devant lui.
Samuel a checké le profil d’Eliab et lui a dit, “Wow.” Eliab était un maître dans l’art de présenter une image que les gens aimaient. Même un prophète comme Samuel s’est fait avoir. Dieu a du intervenir pour lui dire, “Non, non, ce n’est pas lui que j’ai choisi.”
Mais autant Dieu s’est prononcé sur Eliab, autant il va se prononcer sur moi. Ou sur toi.
Et tu as beau te présenter comme tu veux en ligne, ça ne sera pas trop trop utile le jour où tu vas rencontrer le Seigneur.
Ce qui compte, ce n’est pas ce que tu parais être, mais bien plutôt ce que tu es dans ta personne.

II. Les réseaux sociaux, c’est un indicateur de ce que tu recherches. (Colossiens 3.1-2)

II. Les réseaux sociaux, c’est un indicateur de ce que tu recherches. ()

Un danger avec les réseaux sociaux, c’est l’attachement. Tu t’attaches au virtuel; tu t’attaches à des choses qui à 90% n’ont pas d’importance.
Une chose que
Ce verset là présente, pour moi, un plan pas mal simple pour gérer la vie en général. Et peut-être même plus pour gérer mon compte Facebook ou encore mon compte Instagram, ou autre.
Ce que je cherche là-dessus devrait découler du fait que je suis chrétien, et que je suis en route vers le ciel. (“Cherchez les choses d’en haut”)
Ce à quoi je m’attache, ça devrait être surtout des choses qui se rapportent à Dieu et aux enfants de Dieu (“Attachez-vous aux choses d’en haut”)
Je ne suis pas meilleur qu’un autre, mais je crois qui si quelqu’un hackait mon Facebook, en quelques secondes à peine il saurait que je suis un chrétien, et un chrétien engagé.
Vous allez peut-être dire, “C’est normal, t’es pasteur.” Mais non, ça n’a aucune rapport. Être pasteur, c’est la charge que Dieu m’a donnée - ce que je fais. Ce que je suis, c’est un enfant de Dieu.
Si tu perds de vue le fait que tu es un chrétien, ça sera probablement extrêmement visible en ligne.

III. Un réseau social, c’est, par définition, passager. ()

Savez-vous ce qui est fatigant sur Instagram? Si tu veux continuer à avoir des petits coeurs en bas de tes photos, tu dois constamment mettre ce que tu fais dans le moment présent. Parce que dans 48 heures, les gens ne seront pas intéressés au fait que tu mangeais de la crème glacée à la citrouille!
Blague de quand j’étais ado: Le petit garçon qui venait constamment au comptoir de crème glacée pour demander de la crème glacée au concombres.
Souvent on capte des moments de notre vie; et on les poste. Je le fais des fois; ce n’est pas mal. Mais en même temps, ce que je veux que les gens retiennent de moi, c’est que:
J’aime le Seigneur Jésus-Christ.
J’aime ma femme et mes enfants.
J’aime mes amis avec un amour de Christ.
On peut mettre d’autres choses, oui, mais j’espère que notre passion pour Christ n’est pas enterrée dans un tas de choses vaines.
Savez-vous ce que la plupart de mes amis Facebook ont en commun? Ce ne sont pas mes amis du tout. Je ne dis pas que je ne les aime pas! C’est des bonnes personnes, je n’ai rien contre eux du tout. Mais ce ne sont pas “mes amis”. Parce que plusieurs ne me connaissent pas très bien.
Un ami, c’est quoi?
Proverbes 17.17 NEG
L’ami aime en tout temps, Et dans le malheur il se montre un frère.
Quand ça dit “aime”, ça ne parle pas de clicker “like”. Ça parle de se donner pour une autre personne. Un ami, c’est quelqu’un qui se donne pour un autre.
Jean 3.16 NEG
Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.
Est-ce que je veux vivre ma vie pour impressionner du monde qui ne me connaissent pas, et qui ne veulent pas vraiment s’investir en moi? Non, je veux des amitiés et des relations qui ont une vraie valeur, et honnêtement les amitiés que je cherche sont celles qui vont avoir un impact éternel.
Personnellement, je veux avoir deux sortes d’amis:
Ceux qui sont des amis de Dieu. (Abraham était l’ami de Dieu - )
Ceux que je peux pointer vers Dieu. Et eux ils sont mes amis tant et aussi longtemps que j’ai une influence pour Christ. Si ce sont eux qui me tirent vers le mal, je dois couper cette amitié ou du moins la réduire/contrôler.
J’espère que dans ta vie, tu peux comprendre c’est quoi un ami. Un ami chrétien. Et t’entourer d’amis chrétiens. Ne laisse pas 500 amis Facebook essayer de remplacer ça. Ça va te laisser très vide.

IV. Vis ta vie pour l’éternité, pas pour le “maintenant”. ()

À peu près tout ce qu’il a sur Facebook va finir par brûler au feu un jour. Gloire à Dieu pour ça, parce qu’une bonne quantité de choses sur les réseaux sociaux sont mauvaises de toute façon. Pas tout, mais amplement.
Si tu partages les choses que tu veux acheter, une photo de tes accomplissements, ou encore une photo de toi…tu sais la photo…la meilleure photo de toi que tu SAIS que le monde vont écrire “wowwwww t’es donc bien belle ou beau!”…tu la postes parce que tu sais que c’est ce que le monde va dire, et tu checkes toutes les minutes pour voir qui l’a dit...
Pose-toi cette question: Pourquoi est-ce que je postes ou je partage ça? Est-ce que c’est la convoitise de la chair (Te montrer sous ton meilleur jour pour que le monde pense que t’es super)? La convoitise des yeux (des choses que Dieu ne t’a pas données mais que tu veux absolument avoir quand même), ou l’orgueil de la vie (chercher des compliments ou montrer à quel point tu es bon)?
Exemple: Compte Twitter de certains pasteurs qui retweetent tous les compliments sur eux.
Sache que tout ça, ça va passer. Oui quand tu quittes ce monde, et peut-être bien avant aussi.
Conclusion:
Qui es-tu? La personne que tu montres au monde en ligne, ou la personne qui est assise ici ce soir? C’est la personne qui est assise ici ce soir qui va devoir faire face au Seigneur. Que ce “toi” là soit prêt.
Tu recherches quoi dans la vie? Tes comptes de réseau sociaux vont probablement en témoigner. Il faut que ce soir les choses d’en haut, sinon tu vas être vide.
Concentre-toi sur des vrais amis, des vraies relations, pas un nombre d’étrangers ou de connaissances.
Fais attention que les réseaux sociaux ne soient pas une expression de ta chair, mais plutôt de ce que Dieu fait dans ta vie.
Related Media
Related Sermons