Faithlife Sermons

CTEL plutôt que dans ta personne

Camp Hébron 2018  •  Sermon  •  Submitted
0 ratings
· 1 view
Notes
Transcript
Handout
Des fois, on se pense fort. On se pense solide. On se pense capable de se tenir debout. Beaucoup de choses autour de nous sont mauvaises, mais nous pensons pouvoir tenir debout.
Malheureusement, nous n’avons pas mis en place les éléments de notre vie qui vont nous aider à tenir debout.
Daniel était un jeune homme qui avait mis en place des choses dans sa vie qui l’ont aidé à se tenir debout dans un endroit et dans une génération difficile.
Daniel était un jeune homm
Expliquer brièvement l’histoire de Daniel
Voyons comment Daniel s’est confié en l’Éternel pour se tenir debout.

I. Un choix clair v. 8

Une chose qui me réjouit c’est que j’ai le choix. Je suis content que Dieu n’a pas fait de moi un robot, une personne qui n’a pas le choix que de faire ce qui
Illustration: Esaü n’était pas résolu; et à la première occasion, il a échangé ce qui avait de la valeur aux yeux de Dieu pour quelque chose de très passager et de très insatisfaisant.
Raconter l’histoire de Jacob et d’Esaü
Esaü c’est le préféré de son père; un homme dur, un homme de chasse. Jacob, lui, c’est un homme des tentes...
Mais Esaü n’a pas été en mesure de choisir ce qui était le meilleur. IL a choisi ce qui était moins bon, moins important. Il n’a pas été en mesure de faire un choix clair tôt dans sa vie, et il a perdu de belles occasions.
Psaumes 119.105–106 NEG
Ta parole est une lampe à mes pieds, Et une lumière sur mon sentier. Je jure, et je le tiendrai, D’observer les lois de ta justice.
On cite souvent le verset 105. C’est un des versets les plus connus du livre des Psaumes. Mais on le coupe généralement du verset qui suit!
Ça donne quoi d’avoir une lampe à tes pieds, une lumière sur mon sentier, si tu n’a pas clairement choisi de marcher là où tu dois?
David dit, “Je jure, et je tiendrai” - il veut qu’on comprenne à quel point il est décidé. Il est résolu! Il a fait un choix clair - je vais faire ce qui plait au Seigneur.
Daniel a fait un choix clair: je ne vais pas me souiller avec les mets du roi. Les choses qu’ils servant à manger dans la caféteria de Babylone, c’est des choses qu’un jeune hébreu de doit pas manger ou boire.
Le mot “résolu” est intéressant. Il veut dire: “installer, déposer, mettre en place, fixer”. David a mis quelque chose en place dès le début: il n’allait pas faire quoi que ce soit qui allait l’empêcher d’adorer Dieu et de le servir.
Le mot “souillé” est intéressant aussi. Il veut dire “devenir trop sale pour adorer”. (Je prends le mot sale pour simplifier l’idée pour nous.)
Donc Daniel plante in poteau dans le ciment si on veut: il pose quelque chose en place qui ne doit pas bouger dans sa vie - il est résolu - qu’il ne va rien faire qui va l’empêcher d’adorer Dieu ou de servir Dieu.
Principe #1: Tu dois choisir, et exprimer, le fait que tu veux te garder dans un état d’adorer et de servir Dieu.
En faisant ça, tu te confies en l’Éternel, qu’il va bénir ton choix et faire dans ta vie et à travers ta vie des choses qui seront plus grandes que toi.
Toi, es-tu résolu? Est-ce que tu as décidé dans ta vie que tu ne vas rien faire, rien regarder, rien méditer, rien imaginer, rien consommer, qui va t’empêcher d’adorer et de servir Dieu comme tu le dois?
Quand je pense au mot résolu, je pense à un pasteur américain qui habitait à Northampton au Massachussetts, y’a 250 ans environ. Il s’appelait Jonathan Edwards. C’est lui qui a prêché le sermon le plus connu de l’histoire américaine: Les pécheurs dans les mains d’un Dieu en colère. Il n’était pas le meilleur pour parler publiquement, mais c’était un homme spécial, dans le sens où il était particulièrement résolu d’obéir à Dieu. Il est connu pour une liste de 70 résolutions qu’il avait faites quand il était adolescent:
4. Résolu, dans mes activités de toutes sortes, avec mon âme ou avec mon corps, de ne jamais chercher à faire ou être autre chose que ce qui glorifie Dieu ; sans me déplorer des conséquences, si je le peux.
6. Résolu de vivre de toutes mes forces, tant que je vis encore.
69. Résolu, de toujours faire ce que j’aurais souhaité faire quand je vois les autres le faire.
5. Résolu, de ne jamais perdre de temps; mais de faire fructifier chaque instant autant que je peux pour le plus grand profit.
7. Résolu, de ne jamais faire quelque chose que j’aurais peur de faire si c’était la dernière heure de ma vie.
17. Résolu, de vivre comme je l’aurais souhaité quand mon heure sera venue.
37. Résolu, de m’examiner chaque nuit, quand je me couche, pour voir si j’ai été négligent, si j’ai péché, et où j’ai vécu de manière sacrificielle : et aussi à la fin de chaque semaine, de chaque mois et de chaque année.
40. Résolu, de m’examiner chaque nuit, quand je me couche, pour voir si j’ai agit de la meilleure manière possible, concernant ce que j’ai mangé et bu.
40. Résolu, de m’examiner chaque nuit, quand je me couche, pour voir si j’ai agit de la meilleure manière possible, concernant ce que j’ai mangé et bu.
41. Résolu, de me demander à la fin de chaque jour, semaine, mois et année, si j’aurais pu d’une manière ou d’une autre faire mieux.
41. Résolu, de me demander à la fin de chaque jour, semaine, mois et année, si j’aurais pu d’une manière ou d’une autre faire mieux.
Toi, es-tu résolu? Est-ce que tu as fait un choix: je vais dire non à des choses pour pouvoir dire oui à ce qui est meilleur?

II. Une discipline utile v.12-13

II. Une discipline utile v.12-13

Ce que j’apprends le plus de Daniel, pour ma vie, c’est de marcher avec Dieu.
Illustration: Quand j’étais adolescent, je voulais, quelque part dans mon coeur, marcher avec Dieu. Je désirais faire le bien et plaire à Dieu, en quelque sorte. Mais il me manquait une certaine discipline personnelle pour le faire. Personnellement, j’ai besoin d’un système suivi qui m’aide à méditer la Parole de Dieu, pour que je le fasse avec régularité et constance.
Je me souviens de m’être commandé le “Campus Journal”, un livret pour étudiants, et j’étais tout excité, parce que c’était la première fois que je passais du temps avec Dieu et que j’avais une communion plus constante avec lui.
Aujourd’hui encore, j’ai du chemin à faire. En 2018, une des plus grandes joies de mon année, ça a été de prier davantage. Dieu m’a mis à coeur de prier beaucoup plus qu’avant. Et par la grâce de Dieu, il a (est en train de) transformer ma vie de prière. Je ne peux pas vous dire la joie que ça me donne d’avoir une meilleure vie de prière et d’en avoir une meilleure encore.
Dans le cas de Daniel, il s’est discipliné. Pour eux, c’était dans la nourriture. Ils n’allaient manger que des légumes et boire de l’eau pendant 10 jours.
En passant, y’a un miracle ici: je ne sais pas si vous l’avez remarqué: mais au lieu de perdre du poids, ils ont pris du poids! Normalement on n’engraisse pas avec des concombres et de l’eau, en délaissant les steaks et les burgers! Mais c’est ça qui est arrivé!
Mais l’élément que je veux faire ressortir, c’est l’élément de la discipline personnelle.
La discipline, c’est de dire non à quelque chose de moins bon, pour pouvoir dire oui à quelque chose de meilleur.
Principe #2: Tu dois dire non à ce qui est moins bon dans ta vie, pour pouvoir dire oui à ce qui est meilleur.
Remarquez aussi que Daniel n’était pas tout seul. On sait qu’il avait trois amis: Hanania, Mischaël et Azaria, mieux connus comme Shadrach, Méschach et Abed-Nego. On l’a dit hier soir, c’est toujours plus facile de faire le bien en groupe que tout seul!
Et aujourd’hui, bien qu’on peut être seul de jeune dans notre église, on peut plus facilement qu’avant mettre la technologie, facebook, YouVersion, et d’autres choses à profit, pour se discipliner ensemble à marcher avec Dieu.
Illustration: Les décisions qui avaient été prises par les jeunes à la conférence jeunesse à Barrie. Les jeunes étaient venus me voir et avaient voulu se rencontrer ensemble tous les jours au diner pour attiser leur nouvelle discipline spirituelle.
Ecclésiaste 4.12 NEG
Et si quelqu’un est plus fort qu’un seul, les deux peuvent lui résister; et la corde à trois fils ne se rompt pas facilement.
Avec Dieu, tu peux tenir ferme pour Dieu, même seul. Tu n’auras pas toujours des gens autour de toi pour t’aider. Tu vas devoir te confier en l’Éternel pour rester debout.
Mais! C’est plus facile à deux que tout seul! “Deux peuvent lui résister”.
Mais! C’est encore plus facile à trois! La corde à trois fils ne se rompt pas facilement!
Je comprends que ce n’est pas un sujet hyper-intéressant quand on est jeune. Se discipliner, c’est quelque chose qu’on fait quand on est adulte. Mais ce n’est pas vrai.
Ceux qui veulent avoir un corps d’athlète doivent se discipliner. Ceux qui veulent devenir des bons musiciens doivent se discipliner.
Illustration: Je prenais des cours de musique quand j’étais ado: je jouais de la flûte traversière et aussi du saxophone. Et il fallait se discipliner. Il fallait mettre du temps à part pour bien réussir. Je jouais dans un petit orchestre symphonique composé d’un groupe de jeunes de notre école de musique. Plusieurs voulaient se faire recruter par l’Orchestre Symphonique des Jeunes de la Montérégie.
Une fois, on jouait une pièce, et ça n’allait pas bien du tout. Le gars qui jouait du trombone en arrachait, incroyablement. Pourtant, il n’arrêtait pas de se plaindre qu’on ne lui donnait pas assez de crédit et de partitions clé - il jouait toujours en arrière-plan.
Le chef d’orchestre avait perdu patience avec lui… “Commence par faire tes pouts-pouts égals!!!” Le gars aspirait à de grandes choses, mais il n’était pas prêt à se discipliner à faire les petites choses.
Si tu veux être un musicien, tu dois te discipliner - pratiquer régulièrement. Si tu veux être un joueur de hockey, de soccer, de football, de n’importe quoi, tu dois te discipliner pour t’entrainer et pratiquer régulièrement.
Josh Ho-Sang est un des joueurs les plus talentueux qui ne joue pas dans la Ligue Nationale de Hockey. Il est hyper-doué. Mais à date, il n’a pas la discipline pour être excellent. Il arrive en retard aux entrainements, il ne se met pas en forme comme il devrait, et à date, il est un joueur moyen, parce qu’il lui manque l’élément de la discipline.
Et si tu veux être un chrétien/chrétienne fort(e), qui se tient debout pour Dieu dans un monde qui est de plus en plus pervers et en déroute, tu dois également te discipliner. Tu dois mettre en place un habitude, un système si tu veux l’appeler comme ça, pour marcher avec Dieu.
Et c’est toujours plus motivant et encourageant de le faire avec d’autres personnes.

III. Une perspective spirituelle 2.14-19

Daniel approchait chaque situation de vie en tant qu’enfant de Dieu. Il regardait les problèmes, les tentations, les choses de la vie d’une manière spirituelle.
Quand le roi a fait sa folle demande de deviner son rêve et de l’expliquer, Daniel a prouvé encore une fois, que sa confiance n’était pas en lui, mais sa confiance était en Dieu.
Daniel était un jeune homme résolu, discipliné, qui était capable de regarder la vie et ses problèmes d’une manière spirituelle.
Principe #3: Tes problèmes ont une solution spirituelle. Oui, Dieu peut utiliser des gens, des choses, des méthodes pour régler tes problèmes, mais en même temps, tu dois réaliser quand même que ta confiance doit être en Dieu pour les problèmes et les difficultés de ta vie.
Conclusion:
Est-ce que tu es résolu à plaire à Dieu? Si oui, es-tu disposé, comme Daniel, à l’exprimer? Clairement, Daniel l’a exprimé à ses trois amis, mais aussi, il l’a exprimé au chef des eunuques: “Je ne veux pas me souiller.” - “Je ne veux pas faire quelque chose qui va m’empêcher de servir ou d’adorer Dieu.”
Quelle genre de discipline spirituelle as-tu? On sait que Daniel priait trois fois par jour: toi c’est quoi ton plan pour marcher avec Dieu? C’est bien beau dire, oui oui, je vais marcher avec Dieu, mais tu vas faire ça comment concrètement?
Réalises-tu que c’est en mettant ta confiance en Dieu et en t’approchant de lui que tu vas pouvoir tenir bon dans ce monde?
Related Media
Related Sermons