Faithlife Sermons

Voici l'Agneau de Dieu

Sermon  •  Submitted
0 ratings
· 1 view
Notes & Transcripts
Dans la Bible, l’image de la férocité c’est le lion; l’image de la force est parfois le boeuf qui laboure. Et l’image de la libération, de l’expiation du péché, c’est l’agneau.
Autant aujourd’hui, on peut dire de quelqu’un, “C’est un requin” et on comprend que la personne est malhonnête. On peut dire que quelqu’un est “un serpent” et on comprend que la personne est rusée. On peut dire “C’est un poisson” et on comprend que la personne est dupe et facilement piégée.
De la même manière, l’agneau est un animal qui porte un message clair. Un message à la fois douloureux et libérateur. Un message humiliant et réjouissant.
Douloureux parce que c’est un animal qui est assujetti à la douleur d’un sacrifice.
Libérateur parce que son sacrifice couvre le péché de l’homme.
Humiliant parce qu’en apportant un agneau, on confesse sa culpabilité.
Réjouissant parce que le pardon est le fruit du sacrifice de l’agneau.
Alors que Jésus vient, Jean ne se lance pas dans une grande description de Jésus, qui il est, d’où il vient, où il va, ce qu’il va faire. Il donne une image brève et claire: Voici l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde. Tout est dit dans cette phrase d’impact.
Même loin dans l’antiquité, l’homme connaissait l’importance de l’agneau.
Genèse 4.4 NEG
et Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. L’Eternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande;
On savait que l’agneau était le sacrifice acceptable et accepté pour le péché. Offrir ses propres oeuvres était inacceptable; un agneau devait mourir.
Quand Dieu a délivré Israël d’Égypte, ils ne sont pas sortis de leur esclavage sans qu’un agneau verse son sang pour chaque famille.
Exode 12.3 NEG
Parlez à toute l’assemblée d’Israël, et dites: Le dixième jour de ce mois, on prendra un agneau pour chaque famille, un agneau pour chaque maison.
Jean est très clair; ça prend un Agneau pour enlever le péché, et cet Agneau c’est Jésus-Christ.

I. L’identification de l’Agneau

Jean n’a pas dit que c’était “un Agneau” mais bien “l’Agneau”. Il avait été choisi, désigné; il était parfait et sans tache, absolument apte à être offert en sacrifice acceptable pour le péché.
1 Pierre 1.19 NEG
mais par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache;
Jésus était sans défaut, sans tache aucune. Sans péché, sans aucune faute. Absolument saint, parfait en tout point. Il était Dieu fait homme, et encore plus, Dieu fait Agneau pascal.
L’Agneau de Dieu venait pour accomplir la prophétie. Une prophétie bien connue de l’Ancien Testament commençait ici son accomplissement. Un étudiant des Écritures aurait pu et dû comprendre ce dont Jean-Baptiste parlait.
Ésaïe 53.7 NEG
Il a été maltraité et opprimé, Et il n’a point ouvert la bouche, Semblable à un agneau qu’on mène à la boucherie, A une brebis muette devant ceux qui la tondent; Il n’a point ouvert la bouche.
Esaïe 53.7
Donc Jean dit explicitement: Voici “L’AGNEAU”. C’est lui; c’est celui-là.
Autant une famille en Israël aurait pu sortir et aller voir les brebis du troupeau, les évaluer, les examiner et trouver un agneau parfait, sans défaut, sans tache, pour le sacrifice…Jean-Baptiste atteste la perfection de Christ et l’identifie comme étant l’Agneau qui est digne pour le sacrifice, afin que notre péché à tous soit pardonné.

II. Le donateur de l’Agneau

Mis à part toutes ses perfections, une chose met Jésus-Christ à part comme Agneau pascal. Une chose devrait nous frapper dans la déclaration de Jean-Baptiste.
Jésus n’est pas l’Agneau d’Eric Léveillé. Ou l’Agneau de Wilcin Beauséjour. Ou l’Agneau de Victor Foli. C’est l’Agneau....de Dieu.
Mais comment se fait-il que Dieu donne un agneau? Normalement, c’est la personne coupable qui apporte un agneau.
Dans la Bible, si la personne n’avait pas les moyens d’apporter un agneau, elle pouvait à la limite offrir des oiseaux.
Mais, voyez-vous, Dieu savait que parmi nous, les hommes pécheurs, ne se trouvait pas un seul agneau digne d’être immolé pour le péché. Pas un!
Romains 3.10–11 NEG
selon qu’il est écrit: Il n’y a point de juste, Pas même un seul; Nul n’est intelligent, Nul ne cherche Dieu; Tous sont égarés, tous sont pervertis;
Romains 3.10 NEG
selon qu’il est écrit: Il n’y a point de juste, Pas même un seul;
Romains 3.10–12 NEG
selon qu’il est écrit: Il n’y a point de juste, Pas même un seul; Nul n’est intelligent, Nul ne cherche Dieu; Tous sont égarés, tous sont pervertis; Il n’en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul;
Même à la limite, personne n’avait la valeur d’une tourterelle pour être offerte en sacrifice à Dieu!
Lévitique 1.14 NEG
Si son offrande à l’Eternel est un holocauste d’oiseaux, il offrira des tourterelles ou de jeunes pigeons.
Mais même à cette valeur réduite, aucun membre de notre race était digne d’être offert en sacrifice.
Ésaïe 64.6 NEG
Nous sommes tous comme des impurs, Et toute notre justice est comme un vêtement souillé; Nous sommes tous flétris comme une feuille, Et nos crimes nous emportent comme le vent.
Ésaïe 64.5 NEG
Tu vas au-devant de celui qui pratique avec joie la justice, De ceux qui marchent dans tes voies et se souviennent de toi. Mais tu as été irrité, parce que nous avons péché; Et nous en souffrons longtemps jusqu’à ce que nous soyons sauvés.
Ésaïe 64.5 NEG
Tu vas au-devant de celui qui pratique avec joie la justice, De ceux qui marchent dans tes voies et se souviennent de toi. Mais tu as été irrité, parce que nous avons péché; Et nous en souffrons longtemps jusqu’à ce que nous soyons sauvés.
Esaïe 64.6
Donc, aucun homme, aussi grand soit-il, aussi “bon” soit-il ne pouvait être mis de l’avant par les hommes comme Agneau.
Ésaïe 64.5
Même si nous avions trouvé la meilleure personne de toute la terre et que nous l’avions mis sur la croix, cela n’aurait pas été acceptable.
C’est pourquoi, Jean dit voici l’Agneau “DE DIEU”. Il identifie clairement qui donne cet Agneau. Ce n’est pas l’homme qui fait un sacrifice; c’est Dieu qui fait un sacrifice!
Jean 3.16 NEG
Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.
Dieu a regardé dans notre cour, dans notre “troupeau”, et il a bien vu que nous étions tous tachés, avec défauts, pécheurs. Donc il nous a donné l’Agneau que nous n’aurions jamais pu produire, que nous n’aurions jamais trouvé, sans lequel nous aurions été condamnés à tout jamais.
“Voici l’Agneau DE DIEU”.
L’identification de l’Agneau; le donateur de l’Agneau...

III. L’oeuvre de l’Agneau

Encore, dans cette magnifique image si claire et succincte, Jean détaille la majestueuse oeuvre de Jésus-Christ pour nous.
L’oeuvre de l’Agneau est parfaite, complète, totale et sans limite divine. La seule limite qu’elle respecte est l’incrédulité des pécheurs. Elle n’opère pas chez celui qui ne place pas sa foi en Christ.

A. Il ôte

C’est la première et la dernière fois de l’histoire humaine que le péché est ôté.
Tous les agneaux offerts auparavant pouvaient couvrir les péchés, mais pas les ôter. Ils représentaient l’Agneau parfait que Dieu allait envoyer.
Hébreux 10.1–5 NEG
En effet, la loi qui possède une ombre des biens à venir, et non l’exacte représentation des choses, ne peut jamais, par les mêmes sacrifices qu’on offre perpétuellement chaque année, amener les assistants à la perfection. Autrement, n’aurait-on pas cessé de les offrir, puisque ceux qui rendent ce culte, étant une fois purifiés, n’auraient plus eu aucune conscience de leurs péchés? Mais le souvenir des péchés est renouvelé chaque année par ces sacrifices; car il est impossible que le sang des taureaux et des boucs ôte les péchés. C’est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit: Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, Mais tu m’as formé un corps;
Les agneaux offerts par l’homme ne faisaient couvrir le péché dans l’attente qu’un Agneau parfait vienne ôter les péchés.
Ces sacrifices rappelaient le péché, et personne ne devenait parfait en les offrant.
Ésaïe 53.5 NEG
Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.
Ça prenait plus qu’un sacrifice offert par l’homme; ça prenait un sacrifice offert par Dieu.

B. Le péché, pas juste “les” péchés.

C’est un détail, et ailleurs ça nous dit que Jésus s’est offert en sacrifice pour “les” péchés, mais Jésus est mort pour le péché global de toute la race humaine, incluant celui d’Adam qui nous tache encore aujourd’hui.
Jésus n’est pas mort pour des péchés, un péché, quelques péchés, plusieurs péchés; il est venu ôter le péché. Il ôte le péché du compte de toute personne qui place sa confiance, sa foi, dans son sacrifice seul.

C. Du monde (les péchés de tous)

Je loue le Seigneur du fait que je n’ai pas à me demander si je faisais partie de ceux pour qui Christ est mort. Je le sais, à la lumière de bien des versets, parce que Jean-Baptiste a dit, “Voici l’Agneau de Dieu qui ôte le péché DU MONDE”. Je fais partie du monde, donc Jésus est venu pour ôter mon péché à moi aussi.
Ésaïe 53.6 NEG
Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l’Eternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous.
“Nous tous”. Jésus ôte le péché du monde. Il ôte “l’iniquité” (singulier encore) de nous tous.

Conclusion

L’Agneau de Dieu qui a ôté le péché du monde est encore l’Agneau aujourd’hui. Il est encore suffisant aujourd’hui. Son sacrifice n’a jamais eu besoin d’être répété. Il l’a fait une fois pour toutes.
Le livre de l’Apocalypse mentionne l’Agneau de Dieu 29 fois. Même dans l’éternité, nous verrons et nous saurons que nous avons été sauvés, non pas par nos oeuvres, mais par un Agneau, sans défaut, sans tache, offert par un Dieu d’amour; un Agneau qui a ôté le péché du monde et sauvé tous ceux qui croient en lui.
Apocalypse 14.1 NEG
Je regardai, et voici, l’Agneau se tenait sur la montagne de Sion, et avec lui cent quarante-quatre mille personnes, qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leur front.
Apocalypse 15.3 NEG
Ils chantaient le cantique de Moïse, le serviteur de Dieu, et le cantique de l’Agneau, en disant: Tes œuvres sont grandes et admirables, Seigneur, Dieu tout-puissant! Tes voies sont justes et véritables, roi des nations!
Terminons en récitant le cantique de cet Agneau!
Lisons Apocalypse 15.3
Apocalypse 15.3 NEG
Ils chantaient le cantique de Moïse, le serviteur de Dieu, et le cantique de l’Agneau, en disant: Tes œuvres sont grandes et admirables, Seigneur, Dieu tout-puissant! Tes voies sont justes et véritables, roi des nations!
Related Media
Related Sermons