Faithlife Sermons

Veux-tu vivre ressuscité?

Sermon  •  Submitted
0 ratings
· 3 views
Notes & Transcripts
1001 Illustrations that Connect Illustration 340: Resurrection Tree

A sprawling, shade-bearing, eighty-year-old American elm in Oklahoma City, Oklahoma, is a huge tourist attraction. People pose for pictures beneath her. Arborists carefully protect her. She adorns posters and letterhead. The city treasures the tree, not because of her appearance but her endurance.

She made it through the Oklahoma City bombing. Timothy McVeigh parked his death-laden truck only yards from her. His malice killed 168 people, wounded 850, destroyed the Alfred P. Murrah Federal Building, and buried the tree in rubble. No one expected it to survive. No one gave any thought to the dusty, branch-stripped tree.

But then she began to bud. Sprouts pressed through damaged bark; green leaves pushed away gray soot. Life rose from an acre of death. People noticed. The tree modeled the resilience the victims desired. So they named her the Survivor Tree.

Après la crucifixion de Jésus, tout semblait très sombre pour ses disciples. Ils s’étaient tous éparpillés. L’un d’eux s’occupait de la mère de Jésus, à la consoler. D’autres étaient sans doute partis à la pêche. Certains autres se cherchaient peut-être du travail.
Pendant ce temps, des soldats romains s’ennuient dans un beau jardin. Ils gardent un tombeau. Un tombeau qui avait été prêté par Joseph d’Arimathée, un homme riche qui avait secrètement disciple de Jésus-Christ! Ce que les soldats ne savaient pas, c’est que d’un moment à l’autre, le tombeau allait se vider. L’occupant n’était là que pour 3 jours et 3 nuits.
Dommage pour eux qu’ils ne l’avaient pas entendu le dire, mais il avait annoncé qu’il allait rester là 3 jours et 3 nuits, pas plus.
Matthieu 12.39 NEG
Il leur répondit: Une génération méchante et adultère demande un miracle; il ne lui sera donné d’autre miracle que celui du prophète Jonas.
Luc 11.2
Il l’avait aussi dit à ses disciples:
Jean 2.19 NEG
Jésus leur répondit: Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai.
Même pendant qu’il était cloué sur la croix, les gens marchaient près de la croix et pour l’insulter lui rappelaient ses propres paroles:
Marc 15.29 NEG
Les passants l’injuriaient, et secouaient la tête, en disant: Hé! toi qui détruis le temple, et qui le rebâtis en trois jours,
Ils n’avaient qu’à être patients! :) Jésus allait leur donner le signe, le miracle de Jonas. Comme Jonas avait été trois jours et trois nuits dans le ventre du grand poisson, Jésus allait passer 3 jours et trois nuits dans le tombeau. Après cela, il allait reprendre son travail de bâtir son église.
Mais pourquoi tout ça?
À la croix, il avait payé la dette de nos péchés. Mais en sortant du tombeau ressuscité, il a vaincu l’ennemi de la dernière heure, la mort. Si Jésus n’était pas ressuscité, nous non plus nous n’aurions pas pu ressusciter pour la vie éternelle. Il est ressuscité pour nous amener de l’autre côté de la mort, dans la vie éternelle, justifiés par sa mort et rendus vivants éternellement à cause de sa résurrection.
Parce que Jésus est ressuscité, votre vie peut être transformée.

I. La “vie” d’un mort v. 1-3

La Bible nous enseigne qu’une personne qui n’a pas reçu le pardon de ses péchés est “morte”. Cela veut dire un nombre de choses:
Cette personne n’a pas la vie éternelle; c’est à dire qu’elle ne va pas passer l’éternité au ciel avec Dieu.
Cela veut aussi dire que la personne ne peut pas communiquer avec Dieu; comme un mort ne peut pas communiquer ou s’approcher de qui que soit.
II. Ceux qui viennent à lui seront les deuxièmes à ressusciter.
Mais être mort c’est surtout le contraire d’être vivant.
Être mort spirituellement c’est d’être séparé de tout ce que Dieu veut nous donner dans sa grâce.
Éphésiens 2.1 NEG
Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés,
Ephésiens 1.1
Vous me direz peut-être, “Eh bien je me sens tout à fait vivant; je suis venu ici sur mes deux pieds; je vois; j’entends; je sens.” Vous êtes peut-être vivants physiquement jusqu’à votre mort physique, mais vous êtes étrangers à tout ce que Dieu veut vous donner.
Dieu désire vous donner le pardon de tout ce que vous avez fait, pensé ou dit de mal.
Dieu désire vous donner la vie éternelle au ciel après la mort.
Dieu désire aussi vous donner une vie abondante et épanouie ici-bas.
Les verset 1-3 décrivent la vie de quelqu’un qui est spirituellement mort:
Essayer de se donner ce qu’on convoite, même si ça ne satisfait jamais. (v. 3)
Essayer de suivre le train ou la parade de ce monde, partage le sort de tous ceux autour de nous (v. 2)
Mais tout cela laisse les gens avec un gros vide à l’intérieur. On n’arrive jamais à trouver de qu’on cherche. Le nouvel achat, la nouvelle relation, la nouvelle vacance, le nouveau hobby, rien n’arrive à remplir le trou qu’on ressent intérieurement.
La raison est simple: C’est parce qu’on est mort spirituellement, et qu’on doit devenir vivant.
Bonne nouvelle: C’est exactement ce que Jésus peut faire pour nous, parce qu’il est mort pour nous et ressuscité!

II. La vie de celui qui était mort v. 4-7

III. Ceux qui
Quand Jésus est sorti du tombeau; quand Jésus est revenu à la vie; tous ceux qui croiraient en Jésus comme Saveur sont en théorie ressuscités avec lui.
Sa résurrection est la garantie de ma résurrection!
1 Corinthiens 15.22 NEG
Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ,
1 Corinthiens 15.
Le moment où Jésus est ressuscité, une résurrection était rendue disponible pour moi!
Imaginez que nous étions dans ce bâtiment et qu’un tremblement de terre survenait, et que le bâtiment s’effondrait nous. Les services de secours accourraient: les pompiers, les policiers, les ambulanciers. Les hélicoptères des nouvelles voleraient par-dessus le lieu ici.
Nous étions pris sous les décombres. Toutes les issues étaient bloquées; personne ne peut sortir. La panique serait la première fort émotion qui nous prendrait. Puis après l’énergie de la panique passée, ce serait le désespoir.
Mais supposez qu’un cri de joie venait d’un coin du bâtiment. Quelqu’un avait réussi à faire une ouverture dans les débris. Et il avait réussi à sortir! Savez-vous ce que cela voudrait dire? Ça voudrait dire que si cette personne-là a pu sortir, nous pouvons sortir aussi! Tout le monde se précipiterait vers l’ouverture pour sortir de la catastrophe!
La résurrection de Christ c’est exactement ça. Le monde entier était coupable devant Dieu et sous l’emprise de la mort. Et pour prendre la punition de notre péché, Jésus s’est joint à nous dans cette mort. Même s’il n’avait jamais péché, il a choisi de connaître la mort, et sa mort est devenue le paiement de notre péché.
Mais Jésus a fait une ouverture dans la mort. Il a créé une brèche et est ressuscité! La mort n’a pas été capable de le garder enseveli!
Savez-vous quoi? Sa résurrection fait en sorte que vous et moi nous pouvons ressusciter aussi…SI (gros SI!) nous choisissons de suivre Christ en l’acceptant comme Sauveur.
Éphésiens 2.4–5 NEG
Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus vivants avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés);
Ephésiens 2.4-5

III. La vie que Dieu donne à ceux qui étaient morts v. 8-10

Le fait que Jésus soit mort à ma place sur la croix; qu’il soit sorti victorieux du tombeau, tout ça c’est la grâce de Dieu envers moi!
La grâce c’est Dieu qui fait pour moi ce que je ne suis pas capable de faire, même si je ne mérite pas qu’il le fasse.
La grâce c’est Dieu qui me fait un chemin vers lui alors que j’étais incapable de lui plaire.
La grâce c’est Dieu qui me donne la vie éternelle alors que j’étais emprisonné par la mort.
La grâce c’est Dieu qui me fait une place au ciel alors que ma place devrait être en enfer.
La grâce c’est Dieu qui m’aime sans que je sois aimable.
“C’est par la grâce que vous êtes sauvés...”
Dieu n’a pas une balance dans laquelle il va mesurer les bonnes choses que vous faites comparés aux mauvaises choses que vous avez faites. Il ne va pas vous sauver parce que vous êtes une bonne personne, ou que vous êtes religieux.
Dieu veut vous sauver même si vous ne le méritez pas. Il veut vous déclarer non-coupable de toutes les mauvaises choses que vous avez faites, dites ou pensées. C’est sa grâce qui sauve.
Mais comment se prévaloir de cette grâce? Par la foi.
Par la confiance. La foi c’est le contraire des efforts. La foi, tenez-vous bien, c’est le contraire de la religion. Pas de liste de 5 ou 7 choses à faire. Pas de système de points pour voir si on a assez fait de bonnes choses pour gagner le ciel. Rien de tout ça.
La foi c’est de dire, “OK, Jésus est mort à ma place. En mourant, il a subi ma mort. Il a payé la dette que je devais. Il a tout fait pour moi. Je n’ai à croire dans ce qu’il a fait. Je n’ai qu’à croire qu’il est mort, qu’il a été enseveli et qu’il est ressuscité, et que cela suffit pour que mon péché soit effacé.”
Et la Bible dit clairement que tout ça est un don, un cadeau. Gratuit. De la part de Dieu.
À cause de son amour. À cause de sa miséricorde. (v. 4) À cause de sa grâce.
Si vous croyez que Jésus est mort, qu’il a été placé dans le tombeau et qu’il est ressuscité, et que son sacrifice suffit, comme le dit la Bible, pour vous déclarer non-coupables devant Dieu…je vous invite à le lui dire dans une prière. Demandez-lui le pardon de vos péchés sur la base du paiement que Jésus a fait pour vous.
Le résultat de ça c’est que vous suivez Jésus par l’ouverture, par le trou qu’il a fait dans la mort. Autant il est ressuscité, autant Dieu promet de vous ressusciter pour passer l’éternité au ciel avec lui. En fait, Dieu ne veut même attendre la résurrection de votre corps; la Bible dit qu’en attendant il amène notre esprit au ciel avec lui en attendant la résurrection de notre corps.
Pour la personne qui met sa foi en Jésus comme Sauveur, le meilleur est très certainement à venir!
1001 Illustrations that Connect Illustration 295: Keep Your Fork

A woman was diagnosed with a terminal illness. As she was getting her things in order, she contacted her pastor and asked him to come to her house to discuss some of her final wishes.

She told him the songs she wanted sung at her funeral service, the Scriptures she wanted read, and the outfit she wanted to be buried in. She also asked to be buried with her favorite Bible.

As the pastor prepared to leave, the woman remembered something else. “There’s one more thing,” she said excitedly.

“What’s that?” said the pastor.

“I want to be buried with a fork in my right hand.”

The pastor stood looking at the woman, not knowing what to say.

The woman explained. “In all my years of attending church socials and potluck dinners, when the dishes of the main course were being cleared, someone would inevitably say, ‘Keep your fork.’ It was my favorite part of the meal because I knew something better was coming—like velvety chocolate cake or deep-dish apple pie.

“So when people see me in that casket with a fork in my hand and they ask, ‘What’s with the fork?’ I want you to tell them, ‘Keep your fork. The best is yet to come!’ ”

Conclusion

Une expression populaire dit, “Tant que y’a de la vie, y’a de l’espoir.” Mais avec Dieu même si on est mort y’a de l’espoir quand même!
Le message de la résurrection du roi, c’est que cette résurrection est disponible pour vous aussi. La résurrection à la vie éternelle. L’éternité dans la présence de Dieu.
Si vous ne comprenez pas tout ce que j’ai dit ce matin, c’est ok. Mais voici l’essentiel: Jésus est mort à votre place, mais il n’est pas resté mort; il est ressuscité. Et ce Jésus ressuscité vous fait un offre incomparable: pardonner tous vos péchés et vous sauver du jugement de Dieu, si vous croyez du coeur que son paiement pour vous est suffisant. Si vous le croyez, dites-le lui en prière et demandez-lui de vous pardonner, de vous sauver.
Related Media
Related Sermons