Faithlife Sermons

Épargnes et placements

Sermon  •  Submitted
0 ratings
· 1 view
Notes
Transcript
Handout
Nous avons établi le fait que, selon et d’autres passages, il faut honorer Dieu avec la dîme, les prémices de tous nos revenus, pour que Dieu ouvre les écluses des cieux. Aux yeux de Dieu, ne pas lui donner les dîmes et les offrandes, cela équivaut à du vol ou de la tromperie.
Dieu nous a également parlés des dettes. Le chemin de l’endettement est un chemin très dangereux, il faut débarquer de cette route-là. La façon d’être riche, c’est d’apprendre à être content. Nous pouvons tout par celui qui nous fortifie; même vivre avec peu.
Cela étant établi, je vous invite à venir avec moi voir des conseillers en finance. Mais plutôt que de se rendre chez un conseiller à la banque ou encore un expert en placements, allons voir l’homme le plus sage de tous les temps, Salomon, et allons voir Dieu fait homme, le Seigneur Jésus-Christ.

I. Le conseil de Salomon ()

On peut résumer le conseil de Salomon sur les épargnes en deux mots:
Patience
Constance
Le secret est de placer un peu d’argent régulièrement. Ce n’est pas de “prendre un 6/49 avec ça”.
A. Un avertissement contre les passe-droits
B. Un encouragement à l’accumulation petit à petit
“The Latte Factor” - David Bach
Le conseil de Salomon c’est la retenue; et la stabilité.
Il faut de la retenue dans l’acquisition des biens matériels. Il ne faut pas chercher nécessairement le gros revenu, au prix de ce qui est plus important! Beaucoup de gens se sont enrichis dans cette vie en s’appauvrissant devant Dieu. C’est là un très mauvais échange.
Il faut de la retenue dans les sacrifices fait pour les acquérir. On ne peut pas s’enrichir en dérobant à l’Éternel ().
Les richesses véritables sont spirituelles et il existe un moyen de convertir les richesses matérielles en richesses spirituelles et éternelles.
Proverbes 13.22 NEG
L’homme de bien a pour héritiers les enfants de ses enfants, Mais les richesses du pécheur sont réservées pour le juste.
Avez-vous un plan pour le futur? Ce plan est-il trempé dans la foi, la confiance en Dieu?
Votre plan, selon ce que Dieu pourvoir, devrait inclure de mettre de côté petit à petit des économies pour l’avenir.
Retraite
Éducation des enfants
Difficultés inévitables de la vie
Dépenses majeures du futur
Ecclésiaste 5.11-
Ecclésiaste 5.12–16 NEG
Le sommeil du travailleur est doux, qu’il ait peu ou beaucoup à manger; mais le rassasiement du riche ne le laisse pas dormir. Il est un mal grave que j’ai vu sous le soleil: des richesses conservées, pour son malheur, par celui qui les possède. Ces richesses se perdent par quelque événement fâcheux; il a engendré un fils, et il ne reste rien entre ses mains. Comme il est sorti du ventre de sa mère, il s’en retourne nu ainsi qu’il était venu, et pour son travail il n’emporte rien qu’il puisse prendre dans sa main. C’est encore là un mal grave. Il s’en va comme il était venu; et quel avantage lui revient-il d’avoir travaillé pour du vent?
Mais même en économisant, nous devons nous rappeler que la vie chrétienne est une marche par la foi. Il faut faire confiance au Seigneur dans toutes ces choses.
On ne peut prévoir à un tel point qu’on peut se permettre d’exclure Dieu du budget ou de la pensée.
Ecclésiaste 5.12–15 NEG
Le sommeil du travailleur est doux, qu’il ait peu ou beaucoup à manger; mais le rassasiement du riche ne le laisse pas dormir. Il est un mal grave que j’ai vu sous le soleil: des richesses conservées, pour son malheur, par celui qui les possède. Ces richesses se perdent par quelque événement fâcheux; il a engendré un fils, et il ne reste rien entre ses mains. Comme il est sorti du ventre de sa mère, il s’en retourne nu ainsi qu’il était venu, et pour son travail il n’emporte rien qu’il puisse prendre dans sa main.
Ecclésiaste 5.13–17 NEG
Il est un mal grave que j’ai vu sous le soleil: des richesses conservées, pour son malheur, par celui qui les possède. Ces richesses se perdent par quelque événement fâcheux; il a engendré un fils, et il ne reste rien entre ses mains. Comme il est sorti du ventre de sa mère, il s’en retourne nu ainsi qu’il était venu, et pour son travail il n’emporte rien qu’il puisse prendre dans sa main. C’est encore là un mal grave. Il s’en va comme il était venu; et quel avantage lui revient-il d’avoir travaillé pour du vent? De plus, toute sa vie il mange dans les ténèbres, et il a beaucoup de chagrin, de maux et d’irritation.
Il est possible de conserver des richesses pour son malheur. (Pensez au jeune homme riche qui est venu voir Jésus!)
Nous allons repartir comme nous sommes venus; on ne peut rien emporter.
Les richesses ne sont d’aucun avantage réel (selon Dieu) ni éternel.
Soyez prudents de ne pas passer votre vie à travailler pour quelque chose qui est sans valeur aux yeux de Dieu.

II. Le conseil de Jésus ()

Jésus, lui, ne parle pas beaucoup d’économies ici-bas. En fait, il met en garde contre un excès d’économies ici-bas.
Économiser, c’est sage. Mais trop économiser, c’est de l’idolâtrie.
Tout argent qui est gardé sur terre est en proie à des ennemis.
Des malheurs peuvent survenir. Des accidents peuvent se produire.
Des gens mal intentionnés peuvent profiter. Les autorités pigent de plus en plus. Votre banque se sert également. Sans compter les voleurs!
Sylvie Petitpas écope de 17 mois de prison pour avoir fraudé avec son conjoint un couple de personnes âgées pour plus de 51 000$.
Le juge lui impose aussi une probation de deux ans avec un suivi de 15 mois.
Son conjoint, Jonathan Bergeron, a déjà été condamné à 22 mois de détention relativement à cette fraude.
En 2015, le couple a réussi à gagner la confiance du couple de personnes âgées en lui rendant divers services.
Il a ensuite mis la main sur sa carte de débit et a effectué près de 200 transactions pour plus de 51 000 $.
Quand le couple de personnes âgées a découvert la supercherie, il ne lui restait que 300 $ dans son compte en banque.
Les deux fraudeurs ont utilisé cet argent notamment pour des séjours dans des hôtels, pour de l'alcool et pour l'achat d'une voiture.
Sylvie Petitpas s'est couverte de bijoux. Elle s'est même fait poser un diamant sur une dent.
Paquerette Desgagnés, qui a été flouée, s'est dite soulagée à la suite de la sentence.
Or, cette dernière ne retrouvera jamais la totalité des sommes qui lui ont été volées.
Elle doit d'ailleurs vivre cette épreuve seule, puisque son conjoint est décédé des suites d'un cancer en décembre dernier.
«Ce n'est pas pardonnable, a déclaré la victime en entrevue à TVA Nouvelles. Ce n'est pas pardonnable de voler des gens âgés qui ont tant travaillé. Ce n’est pas humain.»
La Couronne avait réclamé une peine de 15 à 18 mois de prison pour Sylvie Petitpas.
L'avocat de l'accusée avait quant à lui demandé 11 mois de détention, soit la moitié de la peine de son conjoint.
Ecclésiaste 5.13–14 NEG
Il est un mal grave que j’ai vu sous le soleil: des richesses conservées, pour son malheur, par celui qui les possède. Ces richesses se perdent par quelque événement fâcheux; il a engendré un fils, et il ne reste rien entre ses mains.
Ecclésiaste 5.12–13 NEG
Le sommeil du travailleur est doux, qu’il ait peu ou beaucoup à manger; mais le rassasiement du riche ne le laisse pas dormir. Il est un mal grave que j’ai vu sous le soleil: des richesses conservées, pour son malheur, par celui qui les possède.
Ecclésiaste 5.12-13
Bonne nouvelle: il est possible de mettre vos biens à l’abri! Il suffit de les investir dans quelque chose de spirituel.
Personne ne peut vous voler ce qui a été donné au Seigneur Jésus-Christ!

III. La question du coeur ()

La vraie question n’est pas l’argent. L’argent c’est un symptôme. Ce qui importe, c’est le coeur.
Related Media
Related Sermons